La théologie de remplacement

Verrouillé
Arsenija Božanić

#1 La théologie de remplacement

Message par Arsenija Božanić » sam. 9 nov. 2019 18:44

► A cause de problèmes créés par des interprétations différentes ou déformées ou incomplètes la Bible, nous en sommes venu à nous demander si Elohim brise ses promesses. Si c'est la cas, comment alors saurons-nous que son salut / Yeshoua est sûr ? [c'est le sujet de tout Romiyim / Romains, chapitres 9-11].
Il arrive que l'interprétation de la Bible soit biaisée, alors que d'énormes portions de la Bible ont été consciemment mal interprétées par ceux qui ne peuvent pas accepter la pensée que les Juifs sont encore en train d'être choisi par Elohim parmi toutes les autres nations.

► Dès le deuxième siècle, des déclarations antisémites ont été faites par des dirigeants de l'église, alors que des politiques et des campagnes antisémites virulentes ont été lancées sur la base de l'affirmation selon laquelle Elohim avait rejeté les Israélites, à cause de leur rejet de Yeshua.
Même aujourd'hui, il y a des confessions majeures qui tiennent à cette croyance.

► Au lieu de provoquer en Israël à la jalousie pour Mashiach, ce que l'église est censée faire, [Romiyim / Romains 11:11], l'antisémitisme qui a résulté de la "théologie de remplacement" a provoqué en Israël un dégoût de la pensée que Yeshua soit leur Mashiach.
En raison de l'antisémitisme que cette doctrine a engendré à travers les siècles, seul un très petit nombre de Juifs ont rejoint l'église. Cela a abouti à "la mauvaise interprétation" d'une grande partie de la Bible parce que les Juifs n'étaient pas présents pour expliquer.

► L'élément clé pour cette compréhension est la croyance que les Juifs et les chrétiens sont liés à Elohim séparément par des pactes distincts [deux théologie du Pacte]
Le christianisme découle d'un pacte avec Elohim pour les païens à travers Yeshua HaMashiach. Le judaïsme découle d'un pacte avec Elohim pour les Juifs à travers la Torah.
Par conséquent, ceux qui pronent cette "vision double" du judaïsme et du christianisme ont considéré la théologie du remplacement non seulement comme un "affront" mais aussi comme une violation théologique du pacte d'Elohim avec Yisroel / Israël.

► En suivant la croyance que l'église a remplacé Israël en tant que "personnes du pacte de Elohim" s'ensuit que la croyance que l'église est "l'Israël spirituel" et ses membres sont des "israélite spirituels".
Puisque Yisroel / Israël est un peuple par génération naturelle, alors l'église, qui est un peuple par régénération des esprits humains par le Saint-Esprit / Ruach HaKodesh, peut valablement être appelé "Israël spirituel" ou un titre similaire, et ses membres en tant qu'Israélites spirituels ou un titre similaire.
[On peut observer comment "spirituel" n'est lié qu'à celui qui est mature et qui marche avec Adonoi, indépendamment du fait qu'il soit Juif ou Gentil]
Mais puisque, selon Paul / Shaul, l'église n'a absolument pas remplacé Yisroel / Israël , alors aucune de ces désignations n'est valable.
→ Selon l'usage des Écritures, même un Juif croyant dont la marche n'est pas mature ne devrait pas être appelé un Juif spirituel. Comment alors l'église peut-elle être appelée Israël spirituel et tous ses membres Juifs spirituels ou Israélites ?

Avatar du membre
Marcel
Hors église
Messages : 486
Enregistré le : mar. 4 juin 2019 11:47

#2 Re: La théologie de remplacement

Message par Marcel » sam. 9 nov. 2019 19:06

C'est un message très intéressant (et juste). J'apporterai quelques précisions.

Arsenija Božanić a écrit :
sam. 9 nov. 2019 18:44
► L'élément clé pour cette compréhension est la croyance que les Juifs et les chrétiens sont liés à Elohim séparément par des pactes distincts [deux théologie du Pacte]
C'est un fait qui est trop souvent méconnu par l'ensemble de la chrétienté. Et c'est dommage, car il est fondamental pour la compréhension du plan de Dieu.

Arsenija Božanić a écrit :Le christianisme découle d'un pacte avec Elohim pour les païens à travers Yeshua HaMashiach. Le judaïsme découle d'un pacte avec Elohim pour les Juifs à travers la Torah.
(...)
Puisque Yisroel / Israël est un peuple par génération naturelle, alors l'église, qui est un peuple par régénération des esprits humains par le Saint-Esprit / Ruach HaKodesh......
Là il y a des précisions importantes à apporter.

Le Judaïsme résulte d'un pacte collectif, ethnique, entre le peuple d'Israël (les enfants de Jacob), et Dieu. A partir du moment où Israël a accepté ce pacte (car la question lui a été posée, et il avait le choix d'accepter ou de refuser); A partir du moment où le pacte a été accepté, c'est toute la nation qui est engagée. Dans son ensemble. Il ne s'agit pas d'un engagement individuel, comme dans le christianisme, mais d'un engagement collectif. C'est pourquoi le signe de l'appartenance à cette alliance, la circoncision, est donnée aux bébés, sans leur demander leur avis. La question de l'appartenance ou non à cette alliance ne se pose pas, puisqu'elle découle de l'appartenance au peuple d'Israël (ce que Arsenija appelle "un peuple par génération naturelle"). Pour ceux qui appartiennent à cette alliance, pour les circoncis, la question de l'appartenance ne se pose pas, elle est inscrite dans leur chair et découle de leur naissance dans le peuple d'Israël. Seule se pose la question de la fidélité à cette alliance ou pas.

Le christianisme ne dépend pas d'une ethnie. Il s'adresse à toutes les nations, et tout le monde peut en faire partie. La question de l'appartenance à cette alliance ou pas est donc posée, et seul un adulte responsable de ses actes peut demander à y entrer. Cette fois, le signe de l'appartenance à cette alliance est le baptême.

Pour les juifs qui croient en Jésus sauveur, ils ne sont pas dispensés de suivre les lois du judaïsme. Ils doivent obligatoirement les respecter s'ils veulent être fidèles à Dieu qui a demandé à tous les fils d'Israël de les pratiquer.
Les juifs qui croient en Jésus ne sont jamais que des juifs qui croient que le Messie annoncé par la Torah est Jésus. Cette croyance ne supprime pas la Torah.




Arsenija donne aussi la définition du "juif spirituel". Là aussi c'est très intéressant et très vrai. Mais d'une part c'est un autre sujet, et d'autre part, je n'ai aucune précision à apporter. :P :lol:

Verrouillé